Vous ne croirez pas ce que ces élèves de seconde vont apprendre lors de leur stage en juin !

Eleves de seconde apprenant qu'il va faire un stage professionnel

Les lycéens en classe de seconde, que ce soit dans un parcours général ou technologique, vont bénéficier d’une occasion exceptionnelle d’exploration professionnelle. Pour la fin de l’année scolaire, une période de deux semaines, du 17 au 28 juin 2024, leur est dédiée pour une immersion en entreprise. Cette initiative, ouverte aux élèves des établissements publics comme à ceux du secteur privé sous contrat avec l’Éducation nationale, vise à enrichir leur parcours éducatif en leur offrant un aperçu concret du milieu professionnel.

Des enjeux multiplicateurs pour l’orientation et l’économie

Pour orienter les choix de carrière des jeunes, le gouvernement lance l’initiative « Mon stage de seconde », cherchant à établir des ponts solides entre les établissements scolaires et le monde professionnel. Cette démarche offre une gamme variée d’opportunités de stage, des entreprises privées aux structures publiques et associatives, illustrant la diversité des parcours possibles.

Dès le 25 mars 2024, les élèves et leurs familles pourront explorer et finaliser les détails des stages proposés sur le site 1jeune1solution.gouv.fr, rendant le processus plus accessible et efficient. En parallèle, des arrangements spécifiques sont mis en place pour les élèves suivant des cursus comme l’hôtellerie et la restauration, ainsi que pour ceux participant à des initiatives de service civique ou engagés dans des projets à dimension internationale, garantissant que chaque élève trouve un stage correspondant à ses aspirations et à son domaine d’études.

L’implication de plus de 300 acteurs économiques, qui ont accepté d’ouvrir leurs portes aux stagiaires en juin 2024, témoigne de la volonté collective de fournir des expériences enrichissantes et formatrices. Cette séquence d’observation en entreprise est conçue comme une composante essentielle du cursus scolaire, visant à offrir aux élèves une fenêtre sur le monde professionnel et à les aider à affiner leurs projets d’orientation. Ce processus, encadré par des conventions entre écoles et organisations d’accueil, est un pas vers une meilleure appréhension des réalités du travail et un choix plus informé du chemin professionnel à emprunter.

Cet article va également vous intéresser  Comment se former à l'enseignement du FLE avec TV5MONDE pour enseigner le français avec efficacité

Modalités pratiques de la séquence d’observation

Pour les élèves de seconde, la séquence d’observation en entreprise, s’étendant sur deux semaines, est conçue pour être aussi flexible que possible. Elle peut être effectuée au sein d’une seule entité ou être partagée entre différents lieux de travail. Cette approche vise à fournir une compréhension approfondie et variée des environnements professionnels, offrant un aperçu des multiples carrières et secteurs d’activité.

La supervision de cette période d’immersion est confiée au directeur de l’établissement scolaire et à son équipe. Ils travailleront de concert avec les mentors en entreprise pour s’assurer que le stage se déroule sans encombre. Pour encadrer cette expérience, une convention spécifique sera mise en place, définissant clairement les attentes et les objectifs d’apprentissage pour les stagiaires.

Bien que cette séquence d’observation soit généralement obligatoire, certains cas particuliers, comme l’engagement dans le service national universel, des expériences à l’étranger, ou la participation à des stages déjà prévus dans des programmes technologiques, peuvent justifier une exemption. Toutefois, pour la majorité des élèves, cette étape demeure essentielle.

Cette initiative est une invitation pour les jeunes à découvrir le lien entre leur parcours scolaire et le monde extérieur, élargissant leur horizon et dotant leur réflexion sur leur futur professionnel d’une base solide et réfléchie. Elle constitue un élément dans leur développement personnel et académique, les préparant à des décisions éclairées concernant leur orientation professionnelle.

5/5 - (1 vote)
Anthony Cardia

Partagez cet article avec vos proches

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *