Scandale : une professeure licenciée pour « incompétence » après 20 années d’absence et 67 arrêts maladie

Scandale : une professeure licenciée pour « incompétence » après 20 années d’absence et 67 arrêts maladie

Un cas inhabituel a été découvert dans la région de Reggio Calabria, en Calabre, en Italie. Une professeure d’histoire et de philosophie âgée de 56 ans a récemment été licenciée pour ce que la Cour de cassation italienne a qualifié d’« incompétence permanente et absolue ». Cette situation, qui est pour le moins surprenante, soulève de nombreuses interrogations sur le système éducatif et les systèmes de contrôle en place. Cette enseignante a travaillé dans plusieurs lycées du nord de l’Italie pendant 24 ans, mais ce qui est remarquable, c’est son taux d’absentéisme élevé. Elle a manqué 20 des 24 années de service.

La supercherie n’a été découverte qu’en 2017, après que des élèves ont signalé des comportements étranges. Les élèves ont déclaré qu’elle confondait fréquemment les noms des personnes, n’enseignait aucun auteur spécifique et attribuait des notes élevées sans raison apparente. Ce type de pratiques assez inhabituelles ont finalement entraîné une inspection plus approfondie. Elle utilisait fréquemment des certificats médicaux pour justifier ses absences, une stratégie qui a fini par éveiller les soupçons. Une centaine de justifications d’absence différentes et pas moins de 67 certificats d’arrêt maladie ont été relevés par la Cour entre 2001 et 2021.

Quelles sont les façons dont elle a été démasquée et quelles sont les répercussions?

L’inspection minutieuse a révélé un système d’absences injustifiées et répétées qui a conduit à son licenciement. Ce licenciement a été suivi d’une longue bataille judiciaire. Le fait que l’enseignante soit également journaliste rend le cas intéressant, car elle prétend avoir des diplômes dans divers domaines tels que le piano, la criminologie, la thérapie animale, l’histoire de la médecine et la santé mentale de l’adolescence. Cependant, elle a exprimé son désir de révéler la vérité des événements, mais uniquement en présence de ses anciens collègues, ce qui suscite davantage de doutes.

Cet article va également vous intéresser  Éducation au Mexique : Découvrez le système scolaire en détail

Les dirigeants du système éducatif italien ont clairement été intéressés par cette affaire. Giuseppe Valditara, le ministre de l’Éducation, an exprimé son inquiétude et a promis de renforcer la surveillance du professionnalisme des enseignants. Cette histoire, à la fois insolite et inquiétante, met en lumière des failles potentielles dans le système éducatif et soulève des questions sur l’efficacité des contrôles mis en place pour assurer la qualité de l’enseignement.

Conclusion

L’affaire de l’enseignante italienne qui a été licenciée pour incompétence a déclenché un débat important sur la qualité de l’enseignement et le contrôle de celui-ci. Elle souligne l’importance d’un suivi rigoureux de la présence et des performances des enseignants. La réaction du système éducatif, en particulier les mesures annoncées par le ministre de l’Éducation, sera essentielle pour rétablir la confiance dans l’enseignement italien. Au-delà de son originalité, cette histoire nous rappelle l’importance d’une éducation de qualité et la responsabilité des enseignants envers leurs élèves.

5/5 - (1 vote)
Anthony Cardia

Partagez cet article avec vos proches

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *