Quelles sont les 5 spécialités des classes prépas qui attirent le plus les candidats sur Parcoursup ?

écoles prépa les plus demandées

Pour les lycéens désireux de poursuivre une formation d’excellence, le choix d’une classe préparatoire aux grandes écoles (CPGE) via Parcoursup est une étape importante. Ces programmes se positionnent comme la quatrième voie la plus sollicitée sur la plateforme, après les licences, les BTS, et les BUT, soulignant ainsi leur prestige académique. Disponibles principalement dans les établissements publics sans frais de scolarité, les CPGE préparent les étudiants aux concours sélectifs des écoles les plus renommées.

Voici les choix des orientations sur ParcourSup :

  • 18 % des candidats visent une CPGE.
  • 1 % ont exclusivement choisi ce type de formation.
  • 17 % combinent CPGE avec d’autres filières, certains optant pour jusqu’à quatre filières différentes.
  • Conseil : Varier les options pour augmenter les chances d’intégration en juin.

Top 5 des spécialités de prépas les plus prisées

  1. MPSI (Mathématiques, Physique et Sciences de l’Ingénieur) – Premier choix pour les futurs ingénieurs
  2. PCSI (Physique, Chimie et Sciences de l’Ingénieur) – Privilégié par les afficionados de chimie et de travaux pratiques
  3. ECG (Économique et Commerciale voie Générale) – Avec une concentration en Mathématiques Appliquées et Économie, Sociologie et Histoire.
  4. BCPST (Biologie, Chimie, Physique et Sciences de la Terre) – Pour les carrières véto, en agronomie ou géosciences
  5. Lettres – Dite hypokhâgne ou A/L, menant aux concours des ENS et écoles de commerce

Il ressort de ces chiffres une dominante pour les formations scientifiques, qui précèdent celles axées sur le commerce et les lettres.

Un avenir prometteur pour les classes préparatoires

Un regain d’intérêt pour les CPGE s’observe à la rentrée 2023, avec un accroissement d’effectifs de 1,5 %, s’élevant à 82 400 étudiants, notamment en première année et dans les sections littéraires et économiques. Cette reprise s’oppose à un déclin antérieur qui avait suivi la réforme du baccalauréat. D’autant plus que les « Bachelor » post-bac gagnent en popularité. Le défi pour les classes préparatoires est de maintenir cet élan positif pour la période suivante.

Cet article va également vous intéresser  BTS ou BUT : quel cursus vous convient le mieux ?

Avec la fenêtre de dépôt des vœux ouverte jusqu’à la mi-mars et la confirmation requise début avril, les aspirants préparationnaires ont une opportunité en or pour s’assurer une place dans la prépa de leur choix et débuter ainsi leur parcours en septembre. Tout cela est aussi bien décrit sur ce site.

Il est normal, lors de la sélection de ses vœux sur ParcourSup, de bien évaluer ses chances d’intégration dans ces cursus très demandés. La compétitivité y est de mise, et un dossier exemplaire est souvent un prérequis incontournable pour prétendre à une place dans ces formations d’excellence.

5/5 - (1 vote)
Anthony Cardia

Partagez cet article avec vos proches

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *