Quelles sont les 2 erreurs inattendues que commettent la plupart des grands-parents selon une psychologue ?

découvrez comment des erreurs inattendues ont influencé la vie d'un grand-parent psychologue.

Vous êtes-vous déjà demandé quelles erreurs inattendues les grands-parents pourraient commettre sans le savoir ? Selon une psychologue spécialisée dans les comportements intergénérationnels, deux erreurs reviennent fréquemment. Découvrons ensemble ces deux pièges subtils auxquels bon nombre de grands-parents peuvent être confrontés.

Les divergences sur la discipline

Nombres d’entre nous ont grandi avec des parents qui appliquaient une discipline stricte. Cette approche était souvent vue comme nécessaire pour inculquer des valeurs et des règles de vie. Aujourd’hui, avec l’avènement des méthodes d’éducation positive, les jeunes parents préfèrent adopter une approche plus douce et basée sur l’empathie.

Néanmoins, il n’est pas rare que les grands-parents continuent à appliquer les méthodes qu’ils connaissent mieux, engendrant des conflits avec les nouveaux parents. Ils peuvent considérer les méthodes modernes comme trop indulgentes et manquer de comprendre les bienfaits d’une approche axée sur le développement émotionnel de l’enfant.

Pour éviter les malentendus, la psychologue Anna Mathur recommande d’introduire aux grands-parents des ressources éducatives actuelles, comme des livres ou des podcasts, afin qu’ils puissent se familiariser avec ces nouvelles approches.

Les excès en matière d’alimentation

Une autre source courante de conflit réside dans la nourriture. Beaucoup de grands-parents aiment faire plaisir à leurs petits-enfants en leur offrant des sucreries et autres gâteries. Toutefois, cette générosité peut vite devenir problématique, surtout si elle ignore les besoins nutritionnels spécifiques, ou pire, les allergies et intolérances alimentaires.

Cet article va également vous intéresser  La fin des téléphones portables dans les collèges : la solution tant attendue ?

Certains parents rapportent que leurs exigences alimentaires ne sont pas toujours respectées par les grands-parents, ce qui peut poser des risques pour la santé des enfants. Anna Mathur souligne que la prise de conscience autour des allergies et de la nutrition s’est accrue ces dernières décennies, mais que cette nouvelle sensibilité peut ne pas toujours être partagée par les générations précédentes.

Pour prévenir ces désaccords, il faut partager avec les grands-parents des informations claires et précises sur les besoins alimentaires de l’enfant ainsi que sur les potentielles conséquences de leur non-respect.

Source: paroledemamans.com

Noter cet article post
Anthony Cardia

Partagez cet article avec vos proches

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *