Pourquoi les PsyEN sont-ils en colère et inquiets ? Découvrez les raisons ici !

psychologue de l'éducation nationale

Au sein du corps des psychologues de l’Éducation nationale (PsyEN), un profond sentiment de frustration se fait ressentir suite aux déclarations récentes du gouvernement. Ces professionnels, dont l’engagement dans l’accompagnement des élèves, expriment un sentiment d’abandon et une impression que leur travail n’est pas dûment valorisé par les responsables du système éducatif. Cette perception d’être négligés a engendré une vague d’indignation et d’inquiétude parmi les psychologues scolaires.

Un conflit d’identification professionnelle

Face à un projet de loi qui propose de réformer la médecine scolaire et le service de promotion de la santé, les psychologues de l’Éducation nationale (PsyEN) expriment leur inquiétude, craignant que leur rôle soit réduit à celui du personnel médico-social, une idée qu’ils ont déjà réfutée par le passé. Ils mettent en lumière la portée de leur mission, qui va bien au-delà de la gestion des troubles psychiques pour embrasser tous les aspects du développement des jeunes.

Dans une démarche proactive, une pétition et une lettre ouverte aux décideurs politiques ont été initiées pour sensibiliser le public à l’importance de leur travail et demander une reconnaissance professionnelle équitable. Ces documents mettent en exergue l’impact vital des PsyEN sur le bien-être et la croissance personnelle des élèves.

La communauté est invitée à soutenir cette cause en signant la pétition disponible sur le site du Café Pédagogique, une plateforme clé pour se tenir informé des évolutions de cette problématique. Cet effort de mobilisation s’adresse non seulement aux PsyEN mais engage toute la communauté éducative à se rallier pour valoriser ces professionnels au sein du système éducatif.

5/5 - (1 vote)
Anthony Cardia
Les derniers articles par Anthony Cardia (tout voir)
Cet article va également vous intéresser  Pourquoi les étudiants désertent-ils les masters MEEF ? Découvrez les raisons inattendues !

Partagez cet article avec vos proches

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *