Pas-de-Calais : Fermeture de onze écoles, d’un collège et d’un lycée inondés pour la rentrée scolaire

Pas-de-Calais : Fermeture de onze écoles, d’un collège et d’un lycée inondés pour la rentrée scolaire

Fermeture exceptionnelle d’établissements scolaires dans le Pas-de-Calais suite aux inondations

Fermeture exceptionnelle d’établissements scolaires dans le Pas-de-Calais suite aux inondations

À la suite du retrait progressif des eaux qui ont récemment inondé le Pas-de-Calais, la situation se normalise partiellement mais reste préoccupante. Si l’alerte rouge n’est plus en vigueur pour la rivière Aa, la vigilance demeure avec une classification orange, tandis que la Lys et la Canche sont également surveillées de près. D’autres cours d’eau voient leur état d’alerte réduit à jaune. Néanmoins, des crues persistent et affectent encore un grand nombre de villes.

La rentrée des classes, prévue pour ce lundi, est compromise dans plusieurs secteurs de la région, notamment dans neuf municipalités où l’accès aux écoles et autres établissements s’avère impossible. Durant la crise, 191 localités ont subi les méfaits des précipitations, mais le secteur de Saint-Omer enregistre les plus lourds dommages. Par exemple, plusieurs écoles d’Arques souffrent de dégâts divers, imposant leur fermeture pour des périodes allant d’un jour à une durée indéterminée.

Ecoles et établissements concernés

Un constat inquiétant prend forme dans l’Éducation nationale : une dizaine d’écoles, un collège et un lycée ne pourront accueillir les élèves comme prévu. Voici les incidences plus en détail :

  • Arques : Les trois écoles de la ville sont affectées à différents niveaux, certaines pour quelques jours et d’autres jusqu’à nouvel ordre.
  • Aire-sur-la-Lys : Les élèves ne retrouveront pas leur salle de classe avant une semaine au moins.
  • Saint-Omer : Le lycée Lypso reporte l’accueil des étudiants sur un de ses sites.
  • Blendecques : Toutes les écoles de la commune sont inaccessibles pour une semaine complète.
  • Thérouane : Le collège n’accueillera pas d’élèves avant mercredi.
Cet article va également vous intéresser  Profs non remplacés : Ferney-Voltaire pilote sur le dispositif d'enseignement à distance, les syndicats dénoncent du laxisme

Des situations similaires se reproduisent dans quatre autres communes des arrondissements de Montreuil, Boulogne et Béthune.

Des mesures palliatives pour assurer la continuité pédagogique

Pas de Calais Fermeture de onze ecoles dun college et dun lycee inondes pour la rentree scolaire

Même si les portes des écoles restent fermées physiquement, l’interruption des cours n’est pas au programme. La plupart des élèves concernés par ces fermetures se verront proposer des solutions alternatives par l’Education nationale, principalement sous forme de classes virtuelles.

D’autre part, certaines localités comme Arques et Cormont ont orchestré des solutions de repli grâce à un élan de solidarité communal. À Arques, par exemple, les élèves de l’école du centre seront réunis et suivront les cours dans un centre social. À Cormont, les élèves utiliseront quant à eux les installations d’une école voisine.

Ces dispositions témoignent de l’aptitude des communes à improviser et à collaborer face aux défis imposés par les conditions météorologiques extrêmes, avec pour objectif commun d’assurer la sécurité et l’éducation des jeunes résidents.

Noter cet article post

Noter cet article post
Anthony Cardia
Les derniers articles par Anthony Cardia (tout voir)
Cet article va également vous intéresser  Gabriel Attal : les mesures prises pour une rentrée scolaire réussie sur fond de réformes éducatives

Partagez cet article avec vos proches

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *