Les parents sont-ils vraiment responsables des problèmes et des solutions de leurs enfants selon Caroline Goldman ?

Les parents sont-ils vraiment responsables des problèmes et des solutions de leurs enfants

Les parents sont-ils réellement responsables des problèmes et des solutions de leurs enfants, ou existe-t-il une dynamique plus complexe à explorer ? Caroline Goldman, experte en psychologie et éducation, soulève des questionnements profonds sur le rôle des parents dans le développement de leurs enfants. Plongeons ensemble dans cette réflexion captivante pour mieux comprendre les enjeux parentaux contemporains.

La responsabilité parentale selon Caroline Goldman

Dans le domaine de la parentalité, les débats sur la responsabilité des parents dans les comportements et le développement de leurs enfants sont omniprésents. Caroline Goldman, psychologue pour enfants renommée, apporte une perspective ancrée dans le bon sens et l’expérience clinique. Pour elle, les parents sont à la fois les générateurs des problèmes de leurs enfants et les clés de leurs solutions.

Goldman affirme que de nombreux problèmes rencontrés par les enfants, qu’ils soient émotionnels, sociaux ou comportementaux, ont souvent des racines familiales. Cela ne signifie pas que les parents sont « à blâmer » dans un sens accusateur, mais qu’ils participent à la formation des environnements et des dynamiques qui influencent leurs enfants . Elle observe que les enfants élevés dans un cadre permissif, où les limites ne sont pas suffisamment claires, peuvent développer des comportements agressifs ou se sentir perdus sans structure. Ces enfants, souvent en quête de plus de cadre, en viennent parfois à demander eux-mêmes plus de discipline.

Les solutions passent par les parents

Cependant, Goldman ne se contente pas de pointer du doigt les parents. Elle encadre également leurs responsabilités en mettant en avant leur rôle crucial dans la mise en place de solutions. Les parents, dit-elle, doivent être guidés et soutenus pour devenir les principaux agents thérapeutiques de leurs enfants.

Cet article va également vous intéresser  L'École publique en crise ? Pourquoi devriez-vous choisir le Privé ?

Pour illustrer son propos, Goldman préfère inclure les parents dans les séances de thérapie. Elle ne se limite pas à un tête-à-tête avec l’enfant mais invite souvent l’ensemble de la famille pour travailler ensemble. Les dernières recherches montrent que cette approche, parfois exigeante pour les parents, est des plus efficaces.

Goldman reconnaît aussi les défis concrets du quotidien parental. Elle n’encourage pas une suppression totale des écrans, conscient du confort qu’ils peuvent apporter aux parents à certains moments. Cependant, elle prône une utilisation raisonnable et éduquée des écrans pour éviter les abus.

Importance des limites éducatives

  • Établir des règles claires et cohérentes
  • Ne pas céder à la peur de frustrer l’enfant
  • Encourager l’autonomie dans un cadre sécurisant

Goldman met en garde contre une trop grande permissivité, souvent issue d’une mauvaise interprétation de l’éducation positive. Celle-ci peut menotter l’exercice de l’autorité parentale, faisant croire que toute frustration est néfaste à l’enfant, ce qui est une contre-vérité selon elle.

Les enfants, même s’ils peuvent se rebeller contre certaines règles, ressentent intuitivement le besoin de limites qui les rassurent et les structurent. Caroline Goldman observe régulièrement dans ses consultations que bon nombre d’ados regrettent le manque de cadre offert par leurs parents.

Selon Caroline Goldman, les parents ont un rôle capital à jouer dans le parcours de vie de leurs enfants. Leur capacité à reconnaître et à assumer leur part de responsabilité, tout en s’armant des bons outils éducatifs, est essentielle pour résoudre les problèmes et favoriser un développement sain et serein chez les enfants.

Cet article va également vous intéresser  Comment lutter contre la fatigue mentale chez les étudiants?

Source: www.sudouest.fr

Noter cet article post
Anthony Cardia
Partagez cet article avec vos proches

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *