Formation continue en assurance : Êtes-vous prêt pour le grand changement? Découvrez tout sur la DDA!

Formation continue en assurance : Êtes-vous prêt pour le grand changement? Découvrez tout sur la DDA!

Dans le domaine de l’assurance, l’adoption de réglementations nouvelles a mené à un changement notable des standards professionnels, rappelant l’évolution observée dans le secteur immobilier avec l’introduction de la loi ALUR en 2014. Depuis 2019, les professionnels de l’assurance sont soumis à une obligation de formation continue, une mesure visant à garantir leur compétence face aux évolutions du marché et des produits. Cet article propose un décryptage de cette directive, en expliquant son objectif et en détaillant les démarches à suivre pour respecter cette obligation de formation permanente.

Qu’est-ce que la Directive sur la Distribution d’Assurances?

La Directive sur la Distribution d’Assurances (DDA) est une réglementation européenne adoptée pour améliorer la transparence et la cohérence dans le secteur de l’assurance, tout en renforçant la protection des consommateurs. Depuis son entrée en vigueur le 1er octobre 2018, elle a introduit une exigence importante le 23 février 2019 : tous les professionnels impliqués dans la vente de produits d’assurance doivent suivre au moins 15 heures de formation chaque année, selon les termes de l’article R512-13-1 du Code des assurances.

Cette formation annuelle obligatoire vise à assurer que tous ceux qui participent à la commercialisation des produits d’assurance, qu’il s’agisse de courtiers, d’agents, de collaborateurs, ou même du personnel des compagnies d’assurance, disposent des connaissances et compétences nécessaires pour servir au mieux les intérêts des consommateurs. Ainsi, la DDA garantit que les pratiques de vente sont non seulement conformes aux réglementations en vigueur mais également adaptées aux besoins spécifiques des clients.

Cet article va également vous intéresser  Université : entre service public et secteur productif - Quel avenir pour l'enseignement supérieur ?

Pour se conformer à cette directive, les entreprises d’assurance ont la possibilité de mettre en place des programmes de formation internes ou de s’appuyer sur des prestataires externes spécialisés. L‘objectif de ces formations est double : non seulement elles doivent permettre aux professionnels de l’assurance de respecter la législation, mais elles doivent aussi les aider à améliorer la qualité de leur conseil et la satisfaction client. En définitive, la mise en œuvre de la DDA par le biais de ces formations obligatoires représente un pas en avant significatif vers un secteur de l’assurance plus éthique, transparent et orienté vers les besoins du consommateur.

Les domaines abordés dans les formations continues liées à la DDA

Le contenu des sessions de formation obligatoires se déploie selon plusieurs domaines clés, conformément à l’arrêté du 26 septembre 2018:

  • Le savoir-faire général en distribution d’assurance
  • Les aptitudes spécifiques en rapport avec les produits distribués
  • Les spécificités relatives aux divers canaux de distribution d’assurances
  • Les qualifications pour certaines fonctions au sein de la chaîne de distribution

Il s’agit, en somme, d’une mise à jour permanente des savoirs réglementaires, juridiques, déontologiques et commerciaux essentiels à la protection des consommateurs et à la qualité du service offert.

Formats et options en matière de formations DDA

La Directive sur la Distribution d’Assurances a une approche flexible en matière de formation professionnelle, reconnaissant l’importance de s’adapter aux divers besoins et contraintes des professionnels du secteur. Cette flexibilité se traduit par l’acceptation de divers formats éducatifs, allant des sessions traditionnelles en présentiel aux solutions digitales et aux programmes hybrides, chacun offrant des avantages spécifiques pour faciliter l’apprentissage continu.

Cet article va également vous intéresser  Les enseignants sont-ils condamnés à se former « pendant les vacances » et « en fin de journée » ?

Les solutions de formation en ligne, en particulier, permettent aux professionnels de gérer leur développement à leur rythme, avec la possibilité d’accéder à une vaste gamme de matériaux pédagogiques et d’outils d’évaluation en ligne. Cette autonomie est essentielle pour ceux qui cherchent à intégrer la formation dans un emploi du temps déjà chargé. D’autre part, les formats mixtes, ou blended learning, marient l’efficacité de l’apprentissage en ligne avec la valeur ajoutée des interactions en face à face, créant ainsi un environnement d’apprentissage dynamique et interactif.

L’objectif principal de ces formations diversifiées est de garantir que tous les professionnels de l’assurance, indépendamment de leur situation, puissent accéder à une formation de qualité qui non seulement répond aux exigences de la DDA mais vise également à élever leur niveau de compétence. Cela, à son tour, contribue à une meilleure satisfaction des clients, en s’assurant que les consommateurs reçoivent des conseils et des services conformes aux normes les plus élevées de l’industrie. La DDA promeut une culture d’apprentissage continu bon pour répondre aux évolutions constantes du marché de l’assurance.

Noter cet article post
Anthony Cardia

Partagez cet article avec vos proches

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *