Faut-il vraiment suivre les nouvelles recommandations sur l’exposition des enfants et adolescents aux écrans ?

enfants sur un écran de smartphone en face de la télé

Face à l’utilisation croissante des technologies numériques, les experts de la santé et de l’éducation ont mis à jour les recommandations concernant le temps passé devant les écrans par les enfants et adolescents. Ces directives visent à équilibrer les bénéfices des ressources numériques pour l’apprentissage et le loisir avec les risques potentiels comme la dépendance à l’écran ou les troubles de l’attention.

Les risques liés à une exposition excessive

Une utilisation excessive des écrans peut mener à divers problèmes de santé physique et mentale. Les risques incluent une perturbation du sommeil, une baisse de l’activité physique menant à l’obésité, ainsi que des effets sur la vision. Sur le plan psychologique, cela peut contribuer à l’anxiété, à la dépression et à des difficultés dans les interactions sociales.

Les spécialistes s’accordent à dire qu’il est bon de mettre en pratique des règles claires concernant l’usage des écrans. Ceci inclut de fixer des limites de temps spécifiques selon l’âge de l’enfant, de favoriser les périodes sans écran avant le coucher pour améliorer le sommeil, et d’encourager les activités sans écran comme les sports, la lecture et les interactions sociales face-à-face.

Malgré les inquiétudes, les écrans ne sont pas uniquement nuisibles. Utilisés à bon escient, ils peuvent être un formidable outil pédagogique, offrant aux enfants et adolescents un accès à une information variée et stimulante. Ils permettent également de maintenir des liens sociaux via des plateformes de communication en ligne, surtout important en périodes de distanciation sociale.

Cet article va également vous intéresser  Énigme du chat et de la souris : Pouvez-vous résoudre cette devinette?

Comment mettre en application les recommandations ?

Pour un usage contrôlé des écrans, l’implication des parents est essentielle. Cela peut inclure :

  • La mise en place d’un emploi du temps quotidien avec des plages horaires dédiées aux activités sans écrans.
  • Le partage de moments en famille sans technologie, comme les repas.
  • Promouvoir des discussions sur le contenu visionné par les enfants pour encourager leur sens critique.

Conclusion : équilibre et modération

Bien que les recommandations d’exposition aux écrans soient une ligne directrice utile, chaque famille devrait les adapter selon ses propres besoins et contextes. L’équilibre et la modération restent les clés pour tirer le meilleur des technologies digitales tout en minimisant leurs risques.

Source: www.magicmaman.com

5/5 - (1 vote)
Anthony Cardia
Partagez cet article avec vos proches

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *