Faut-il vraiment se méfier des fonctions PSY-EN dans les établissements scolaires ?

Un psychologue dans une école primaire

Les psychologues de l’Éducation nationale (PSY-EN) sont souvent méconnus du grand public et même de certains acteurs du système éducatif. Leur rôle est pourtant central dans le développement et le bien-être des élèves. Analysons en détail ce que ces professionnels apportent au sein des établissements scolaires.

Qui sont les psychologues de l’Éducation nationale ?

Créé par le décret du 2 février 2017, le corps des psychologues de l’Éducation nationale se divise en deux spécialités : l’Éducation, le Développement et les Apprentissages (EDA) qui opèrent principalement dans le premier degré, et l’Éducation, le Développement et le Conseil en Orientation Scolaire et Professionnel (EDO), présents dans les Centres d’Information et d’Orientation (CIO) et les établissements du second degré. Ces professionnels qualifiés détiennent un Master en psychologie et sont souvent recrutés via un concours national très sélectif.

Les PSY-EN ne se contentent pas uniquement d’apporter un soutien psychologique individuel. Ils travaillent étroitement avec les enseignants, les familles et d’autres professionnels pour mettre en œuvre des stratégies visant à améliorer l’environnement éducatif. Leurs missions vont de l’aide aux élèves en difficulté ou en situation de handicap, à la prévention des problèmes d’apprentissage et au soutien de la socialisation et du développement personnel de chaque élève.

Les PSY-EN pilotent également des actions spécifiques comme la médiation scolaire, des ateliers de compétences sociales, ou la conception de programmes de prévention contre le harcèlement à l’école. En complément, ils proposent des analyses et des suivis psychologiques qui sont fondamentaux pour adapter l’enseignement aux besoins spécifiques des élèves.

Cet article va également vous intéresser  Métropole de Lyon : un professeur non remplacé depuis 4 mois, le lycée Doisneau manifeste

Les véritables bénéfices apportés par les PSY-EN

découvrez la psycho-éducation : définition, méthodes et principes pour mieux comprendre et accompagner les personnes en difficulté.
Image réalisée par Luis Quintero – Pexels

Les interventions des PSY-EN sont souvent incontournables pour de nombreux élèves qui, sans leur aide, seraient peut-être laissés en marge du système éducatif. Grâce à leur expertise, de nombreux cas de décrochage scolaire peuvent être évités. Ils sont également clés dans la lutte contre les inégalités, en veillant à ce que chaque élève, quel que soit son contexte familial ou social, puisse bénéficier d’une éducation adaptée et de qualité.

  • Détection précoce des troubles de l’apprentissage : Les PSY-EN peuvent identifier les difficultés dès les premiers signes, permettant une intervention rapide qui est souvent déterminante pour le parcours scolaire de l’enfant.
  • Soutien à l’orientation scolaire et professionnelle : Dans les collèges et lycées, les psychologues spécialisés en orientation aident les élèves à se projeter dans l’avenir, à mieux comprendre leur parcours et à choisir une orientation en adéquation avec leurs aspirations et capacités.
  • Contribution à un climat scolaire sain : Leur implication dans la prévention du harcèlement et la médiation contribue à une atmosphère propice au bien-être et à l’apprentissage.

Les PSY-EN jouent un rôle pivot dans le système éducatif, offrant un soutien non seulement aux élèves, mais aussi à l’ensemble de la communauté éducative. Leur présence est synonyme d’une école plus inclusive et attentive aux besoins de tous ses élèves. Plutôt que de se méfier de leur présence, il serait plus intéressant de se demander comment maximiser leur impact positif au sein des établissements scolaires.

En conclusion, les fonctions PSY-EN enrichissent le système éducatif français en adressant des problématiques cruciales qui vont au-delà du simple cadre académique. Ils constituent un maillon essentiel à l’épanouissement et à la réussite des élèves, facilitant une meilleure intégration de chacun dans le parcours scolaire et professionnel.

Cet article va également vous intéresser  La rentrée scolaire : lancement des séances d'éducation à la vie affective et sexuelle, sous l'impulsion d'Attal

Source: www.snuipp.fr

5/5 - (1 vote)
Anthony Cardia
Partagez cet article avec vos proches

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *