Éducation en Afrique : Le Premier ministre du Tchad lance un appel urgent lors de la 37ème Conférence de l’UA !

Éducation en Afrique Le Premier ministre du Tchad lance un appel urgent lors de la 37ème Conférence de l'UA

Dans le cadre de la 37ème Conférence de l’Union Africaine, les défis majeurs auxquels est confronté le secteur de l’éducation en Afrique et plus particulièrement au Tchad, ont été mis en exergue, soulignant l’urgence d’accroître les efforts en faveur d’une éducation de qualité et accessible à tous.

Le Premier ministre du Tchad a pris les devants en abordant cette question, proposant un discours engagé qui met en avant les nécessités et les priorités éducatives à intégrer de manière prépondérante dans l’agenda politique et social. Cette initiative vise à sensibiliser et à mobiliser les acteurs continentaux et internationaux autour d’une vision commune pour surmonter les obstacles éducatifs dans la région, marquant ainsi un pas important vers le développement durable et inclusif.

Plaidoyer pour une éducation inclusive

Le Rapport mondial de suivi sur l’éducation de 2020 met en lumière le principe fondamental de l’inclusion, érigé en pierre angulaire des ambitions éducatives internationales. Cette orientation revêt une importance pour le Tchad, où l’adoption d’une démarche inclusive est devenue une priorité impérative.

Le Premier ministre du pays a vigoureusement défendu l’idée que nul ne devrait être laissé pour compte, plaidant pour un système éducatif universel qui accueille sans exception tous les enfants, y compris ceux en situation de réfugié. Cette approche a déjà porté ses fruits, notamment à travers des progrès significatifs dans l’éducation des réfugiés, témoignant ainsi d’un engagement résolu en faveur de la justice sociale et du développement de sociétés plus équitables et inclusives.

Cet article va également vous intéresser  Optimiser les rémunérations et les opportunités professionnelles pour les acteurs de l'éducation

Affronter la déscolarisation

Le défi de la déscolarisation au Tchad :

  • Identifié comme un obstacle majeur pour l’avenir de la jeunesse.
  • Souligné par le Premier ministre comme un sujet préoccupant.
  • L’éducation est cruciale pour le développement durable et la prospérité nationale.
  • Nécessité de trouver des solutions pour réduire le décrochage scolaire et maximiser les bénéfices de l’éducation sur la société.

Intégration des TIC dans la formation des enseignants

Au Tchad, l’innovation pédagogique se manifeste par une réorientation stratégique de la formation des enseignants vers l’intégration des Technologies de l’Information et de la Communication (TIC). Soulignant le rôle prépondérant des nouvelles technologies dans le secteur éducatif, le Premier ministre a porté une attention particulière aux méthodes d’enseignement contemporaines. Ces dernières envisagent les TIC non seulement comme un levier fondamental pour rehausser la qualité de l’éducation mais aussi comme un moyen d’en démocratiser l’accès. Cette démarche reflète une volonté d’adapter le système éducatif tchadien aux exigences du 21e siècle, en faisant des technologies numériques un pilier central de l’enseignement et de l’apprentissage.

Le rôle pivot des revues géopolitiques et des relations internationales

Dans le contexte de l’évolution mondiale et des enjeux éducatifs liés à la géopolitique :

Conclusion

Éducation en Afrique
Éducation en Afrique : Le Premier ministre du Tchad lance un appel urgent lors de la 37ème Conférence de l'UA ! 6

L’éducation en Afrique est au cœur des préoccupations des dirigeants africains et le Premier ministre tchadien, par son plaidoyer lors de la Conférence de l’UA, a clairement indiqué que le Tchad souhaite prendre part activement aux efforts continentaux et internationaux pour relever les défis éducatifs. La voie est ainsi tracée pour un avenir où chaque enfant tchadien pourra accéder à une éducation de qualité, vecteur de progrès et d’équité.

5/5 - (1 vote)
Anthony Cardia

Partagez cet article avec vos proches

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *