Découvrez les conditions d’éligibilité à l’allocation de rentrée scolaire, la prime de naissance et l’allocation de base pour l’année 2024 !

Découvrez les conditions d’éligibilité à l’allocation de rentrée scolaire, la prime de naissance et l’allocation de base pour l’année 2024 !

Allocation de rentrée scolaire, prime de naissance et allocation de base : critères d’accès pour 2024.

Si la parentalité est à votre porche ou que vous êtes déjà dans son joyeux tourbillon, cap sur les nouvelles lignes directrices des aides familiales pour 2024 ! La Caisse d’Allocations Familiales (Caf) revoit à la hausse les seuils de revenus pour les allocations, vous offrant une opportunité d’alléger vos charges familialles.

Quid de l’allocation de rentrée scolaire en 2024 ?

Seuil de revenus pour l’ARS

Avant toute chose, rappelons que l’allocation de rentrée scolaire (ARS) est attribuée sous la condition sine qua non d’un plafond de revenus familial à ne pas franchir, ajusté au prorata de vos enfants à charge.
Pour la prochaine rentrée, sachez qu’une somme de 20 878 euros constitue le nouveau plafond à ne pas dépasser, connaissant une hausse par rapport aux 19 827 euros de 2023. À cela s’ajoute une bonification de 6 263 euros pour chaque enfant supplémentaire, en hausse également par rapport aux 5 948 euros de l’année antérieure.

Cet article va également vous intéresser  Le guide du ministère de l'Éducation sur l'identité de genre est-il vraiment illégal et abusif?

Revenu net catégoriel pris en compte

Le revenu net catégoriel de 2022 sera à indiquer et les différents seuils en fonction du nombre d’enfants sont listés ci-dessous:
– Pour un enfant: 27 141 €
– Pour deux enfants: 33 404 €
– Pour trois enfants: 39 667 €
– Pour chaque enfant supplémentaire: ajoutez 6 263 €

Bénéfices à la naissance ou à l’adoption et allocation de base

Si l’heure est à l’accueil d’un nouveau membre dans la famille, deux aides sont spécialement conçues pour cette période : la prime de naissance ou d’adoption et l’allocation de base. Destinées à soutenir financièrement les parents lors des premiers mois de vie de l’enfant, elles sont soumises à un seuil de ressources.
Pour l’année 2024, une embellie s’annonce avec des plafonds rehaussés, témoignant d’une prise en compte de l’inflation de l’année de référence, soit 2022.

Nouveaux seuils

Pour la période allant du 1er janvier au 31 décembre 2024, voici les nouveaux seuils de ressources appliqués :
– Allocation de base à taux partiel et prime de naissance et d’adoption: 27 833 euros, en progression par rapport à l’année 2023 qui était fixée à 26 432 euros.
– Majoration pour double activité ou pour isolement: 11 188 euros, en hausse face aux 10 635 euros précédents.

Plafonds détaillés pour la prime et l’allocation à taux partiel

Le tableau suivant détaille les plafonds appliqués en fonction de la situation familiale et du nombre d’enfants :

Plafonds de ressources (2022)Couple avec 1 revenuCouple avec 2 revenus/Parent isolé
1 enfant34 791,25 €45 979,25 €
2 enfants41 749,50 €52 937,50 €
3 enfants50 099,40 €61 287,40 €
Par enfant supplémentaire8 349,90 €

Pour ceux qui prétendent à l’allocation de base à taux plein, le plafond pour 2024 est déterminé à 23 296 euros, la majoration afférente quant à elle s’élève à 9 363 euros.
Gardez à l’esprit que ces informations vous permettront d’anticiper vos droits pour l’année 2024 et de planifier au mieux votre budget familial.

Noter cet article post
Anthony Cardia

Partagez cet article avec vos proches

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *