Cyclone Belal : Fermeture exceptionnelle de l’université de La Réunion jusqu’à nouvel ordre

Cyclone Belal : Fermeture exceptionnelle de l’université de La Réunion jusqu’à nouvel ordre

Fermeture de l’université de La Réunion en raison du cyclone Belal

Fermeture de l’université de La Réunion en raison du cyclone Belal

Fermeture pour la sécurité de tous

L’Université de La Réunion a annoncé une mesure préventive inédite en raison de l’imminence du cyclone Belal. Dans un souci de protection pour tous, le haut responsable de l’université a statué sur une suspension des activités académiques et administratives à partir du lundi 15 janvier à 5 heures du matin, ce jusqu’à ce que la situation soit jugée sécuritaire.

Étendue de la fermeture

L’arrêt temporaire affecte l’ensemble des sites de l’Université, qui sont :

  • Campus du Moufia
  • Site du Parc Technologique Universitaire
  • Site de la Victoire
  • Site de Bellepierre
  • Campus du Tampon
  • Campus de Terre-Sainte
  • Site du Maïdo

Activités suspendues

Tout enseignement ou évaluation en face à face ou en ligne est mis en pause. Cela inclut :

  1. Cours magistraux
  2. Travaux dirigés
  3. Travaux pratiques
  4. Contrôles continus et examens

Les services administratifs sont également concernés par cette fermeture exceptionnelle.

Appel à la vigilance et solidarité

La direction incite fortement les étudiants et les personnels à rester prudents face à l’approche du cyclone. Elle exprime son engagement à maintenir la sécurité de ses membres et à les soutenir durant cette période critique.

Surveillance de la situation

La situation reste sous surveillance et l’Université communiquera sur la reprise des activités dès que les conditions le permettront. La communauté universitaire est encouragée à suivre les instructions et recommandations des autorités et de l’établissement.

Noter cet article post

Noter cet article post
Anthony Cardia
Les derniers articles par Anthony Cardia (tout voir)
Cet article va également vous intéresser  Pourquoi les humains sont-ils faits pour s'asseoir plutôt que pour courir? Les révélations d'un professeur de Harvard

Partagez cet article avec vos proches

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *