Comment les familles au Pays basque réussissent-elles à motiver leurs ados pendant le confinement ?

Une famille durant le confinement

Découvrez comment les parents du Pays Basque sont parvenus à maintenir la motivation de leurs adolescents pendant le confinement. Des méthodes inspirantes et efficaces vous attendent pour booster le moral des troupes !

Créer un environnement propice au travail

Au Pays basque, les familles ont vite compris l’importance d’établir un cadre de travail favorable pour leurs adolescents. Par exemple, Manon, 16 ans, a réorganisé sa chambre pour en faire un espace de travail agréable. Elle a rangé, posé son ordinateur et ses cours sur le bureau, et utilise des sites avec des exercices corrigés pour rester au top de ses révisions. Une bonne organisation de l’espace peut grandement aider à améliorer la concentration et la productivité de vos adolescents.

Avec les établissements scolaires qui ont mis en place des espaces numériques de travail comme « école directe » ou « Pronote », il est bon de maximiser leur utilisation malgré les problèmes techniques de connexion. Les enseignants comme Jean-Philippe, un professeur de français atypique, se sont adaptés en créant des groupes WhatsApp pour chaque classe, rendant les cours plus interactifs et ludiques. Cette méthode non conventionnelle aide à maintenir l’engagement et la motivation des adolescents.

Pour diversifier les journées de confinement, certaines familles basques introduisent des activités pratiques. Par exemple, Claire, mère de deux enfants, leur enseigne des tâches ménagères comme faire la vaisselle ou cuisiner. Cela leur permet non seulement d’apprendre des compétences pour la vie, mais aussi de briser la monotonie de la journée.

Cet article va également vous intéresser  Boostez votre motivation : astuces pour retrouver le plaisir d'étudier

Établir un emploi du temps clair

Un emploi du temps bien structuré peut faire des merveilles pour maintenir la motivation des adolescents. Claire a mis en place des plannings pour ses enfants incluant des périodes de travail scolaire et des pauses pour des activités pratiques comme la réparation d’un vélo. Le fait de suivre un planning détaillé aide les adolescents à savoir ce qu’ils ont à faire, tout en intégrant des moments de détente.

Les enseignants basques n’hésitent pas à employer des méthodes créatives pour capter l’intérêt de leurs élèves. Jean-Philippe, par exemple, a demandé à ses élèves de commenter un morceau de NTM et a lancé un concours ludique. Ces initiatives surprenantes permettent de maintenir l’enthousiasme et l’implication des jeunes dans leurs études, même à domicile.

Les familles et les établissements scolaires surveillent de près l’assiduité des élèves pour s’assurer qu’ils restent connectés aux plateformes éducatives. Les parents comme Claire, tout en imposant une certaine discipline, autorisent aussi des moments de liberté comme le skate ou une pause tablette. Une équilibre entre rigueur et flexibilité est essentiel pour maintenir la motivation sur le long terme.

Intégrer des moments de détente et d’exercice

La monotonie du confinement peut être casseuse de moral. Pour remédier à cela, certaines familles basques incluent des sessions d’exercice et des pauses détente dans leur planning quotidien. Claire et ses enfants, par exemple, pratiquent des étirements et apprennent des compétences pratiques comme poser une rustine sur un vélo. Des activités variées et physiques permettent aux adolescents de rester actifs et de se dépenser, créant ainsi un environnement globalement plus équilibré et motivant.

Cet article va également vous intéresser  Est-ce que ce poste m'intéresse vraiment ou pas?

Source: www.sudouest.fr

Noter cet article post
Anthony Cardia
Partagez cet article avec vos proches

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *