Bac français 2024 : Nouveauté à l’oral avec moins de textes, est-ce la fin du calvaire pour les lycéens ?

Bac français 2024 : Révolution à l’oral avec moins de textes, est-ce la fin du calvaire pour les lycéens ?

Pour l’édition 2024 du Baccalauréat français, les élèves de Première expérimenteront des ajustements notables dans l’organisation de l’épreuve orale. L’élément le plus marquant de cette réforme est la réduction du nombre de textes à étudier pour l’examen. Ainsi, les étudiants en filières générales devront se préparer sur un ensemble de 16 textes, contre 20 dans les années précédentes, tandis que le volume de textes pour les élèves des filières technologiques restera stable, à 12.

Calendrier des examens

L’agenda du Bac français 2024 fixe les épreuves écrites au 14 juin, tandis que l’oral se déroulera du 24 juin au 5 juillet, adapté à l’emploi du temps individuel des lycéens. L’épreuve orale se divise en deux segments, après une demi-heure de préparation. La première partie demande à l’élève d’analyser un passage textuel pour une durée de 12 minutes, accompagnée d’une question grammaticale, octroyant jusqu’à 12 points. La suite de l’épreuve, allouant 8 points, est consacrée à la discussion d’une œuvre sélectionnée au cours de l’année académique.

Avec un poids considérable, chaque épreuve anticipée en première contribue au baccalauréat avec un coefficient de 5. Cette modification structurale de l’épreuve orale suscite des interrogations sur son potentiel à alléger le fardeau des candidats, proposant une immersion plus profonde dans les œuvres étudiées, ce qui pourrait, en théorie, améliorer les performances durant cet examen. Le recalibrage de l’examen oral du Bac français pourrait ainsi marquer une étape vers une évaluation plus focalisée et moins stressante pour les élèves, offrant une perspective accrue dans la représentation de leur compréhension littéraire. Pour en savoir plus sur le bac de français c’est ici.

Programme pour les séries générales

  • Rimbaud – Cahier de Douai, 22 poèmes
  • Ponge – La rage de l’expression
  • Dorion – Mes forêts
  • Prévost – Manon Lescaut
  • Balzac – La Peau de chagrin
  • Colette – Sido, Les Vrilles de la vigne
  • Molière – Le Malade imaginaire
  • Marivaux – Les Fausses Confidences
  • Lagarce – Juste la fin du monde
  • Rabelais – Gargantua
  • La Bruyère – Les Caractères, livres V à X
  • Olympe de Gouges – Déclaration des droits de la femme et de la citoyenne
Cet article va également vous intéresser  Les professeurs d’éducation physique et sportive : bien plus que de simples préparateurs physiques à l'école

Programme pour les séries technologiques

  • Rimbaud – Cahier de Douai
  • Ponge – La rage de l’expression, « Berges de la Loire » à « Le mimosa »
  • Dorion – Mes forêts
  • Prévost – Manon Lescaut
  • Balzac – Mémoires de deux jeunes mariées
  • Colette – Sido, Les Vrilles de la vigne
  • Molière – Le Malade imaginaire
  • Marivaux – L’Île des esclaves
  • Lagarce – Juste la fin du monde
  • Rabelais – Gargantua, chapitres XI à XXIV
  • La Bruyère – Les Caractères, livre XI « De l’Homme »
  • Olympe de Gouges – Déclaration des droits de la femme et de la citoyenne

Source: https://www.education.gouv.fr/bo/22/Hebdo26/MENE2216064N.htm

5/5 - (1 vote)
Anthony Cardia

Partagez cet article avec vos proches

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *