Bac 2024 : Préparez-vous à être bluffé par la nouvelle formule du grand oral !

Bac 2024 : Préparez-vous à être bluffé par la nouvelle formule du grand oral !

Le grand oral du baccalauréat, épreuve phare de cette certification, entre dans une phase de transformation profonde pour l’édition 2024. Tout en conservant sa place dans le dispositif d’évaluation, ce rite de passage académique se réinvente avec un format revu et corrigé. Les ajustements apportés à ses composantes visent à offrir aux candidats une approche plus ciblée et efficace de cette épreuve, nécessitant ainsi une adaptation à ce nouveau cadre d’examen.

Renouveau dans la structure de l’épreuve

La grande nouveauté se dessine dans la restructuration temporelle de l’oral. Fini le traditionnel entretien axé sur l’exposition des projets d’orientation. Cette année, l’accent est mis sur la densification de la présentation de la problématique soumise par les candidats, qui bénéficiera dorénavant de deux fois plus de temps, soit dix précieuses minutes. La discussion subséquente avec les membres du jury calibrera également sa durée pour équilibrer l’ensemble de l’examen.

  • Présentation de la problématique : 10 minutes
  • Echange avec le jury : 10 minutes
  • Durée totale : 20 minutes (inchangée)

Qu’est-ce que cela implique pour les candidats ?

  • Le grand oral passe de trois à deux segments, augmentant ainsi l’exigence de préparation sur les sujets choisis par les élèves.
  • Cela implique un engagement plus profond dans le contenu et la présentation, avec une autonomie accrue vis-à-vis des notes durant l’oral.
  • La préparation pour ce grand oral doit se faire dans le cadre horaire habituel des cours de spécialité, sans extension dédiée à cet effet.
  • Les enseignants sont conscients de la charge de travail supplémentaire et s’engagent à accompagner les élèves dans la gestion des nouvelles attentes du baccalauréat.
Cet article va également vous intéresser  MIA : Découvrez l'outil d'intelligence artificielle qui va révolutionner l'apprentissage des élèves de seconde

Texte Réorganisé

La récente réforme du grand oral du baccalauréat, qui simplifie la structure de l’épreuve en la réduisant de trois à deux parties, pose un défi accru pour les élèves. Ce changement les incite à s’engager de manière plus significative dans la préparation des sujets qu’ils ont choisis d’explorer tout au long de l’année scolaire. Cette approche nécessite non seulement une maîtrise approfondie du contenu mais aussi une capacité à présenter de façon convaincante et autonome devant un jury, minimisant la dépendance aux supports écrits.

Face à cette exigence renforcée, il est bon de souligner que le processus préparatoire à cette évaluation doit se conformer aux horaires standards alloués aux cours de spécialité, sans qu’aucune extension temporelle ne soit prévue spécifiquement pour cet oral. Cette contrainte soulève des préoccupations quant à la charge de travail additionnelle imposée tant aux élèves qu’aux enseignants.

Cependant, les corps enseignants, pleinement conscients de cet enjeu, s’apprêtent à participer à la facilitation de cette transition. Ils se proposent d’orienter et de soutenir les lycéens dans l’appréhension et la maîtrise des critères renforcés du baccalauréat. Cette guidance vise à assurer une préparation efficace et intégrée, malgré les limites horaires existantes, permettant ainsi aux élèves de relever avec succès le challenge du grand oral rénové.

L’essentiel à retenir pour le grand oral en 2024 :

  • Mutation de la structure de l’épreuve
  • Doubler la durée de l’exposé de la problématique
  • Parité de temps entre présentation et dialogue
  • Une préparation approfondie sans compensation horaire

Pour les futurs bacheliers, il est temps de s’atteler à une préparation méthodique et approfondie pour briller lors de ce rendez-vous incontournable qui conclut le parcours du lycéen.

5/5 - (1 vote)
Anthony Cardia
Les derniers articles par Anthony Cardia (tout voir)
Cet article va également vous intéresser  Faut-il enterrer définitivement l'allemand dans les salles de classe ?

Partagez cet article avec vos proches

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *